Menu
Menu

Atelier de création du jeu « Feelings » dans le collège Notre Dame de La Chaume à Vouillé (Vienne)

Courant 2013, nous avons proposé d'animer un atelier de création du jeu Feelings dans le collège de Vouillé dans la Vienne. Le directeur a trouvé d'emblée le projet très intéressant, pensant tout de suite à la classe de 4ème alternance, avec des élèves en difficulté sur le plan scolaire.

En proposant une alternative au cadre pédagogique habituel, il semblait intéressant de mobiliser les compétences de ces élèves et d'améliorer la qualité de leurs relations. Nous avons reçu l'accord du rectorat pour notre intervention au sein de l'établissement, qui a donc pu démarrer début 2014.

L'atelier était animé par la conseillère pédagogique, une interne en médecine préparant sa thèse sur le harcèlement scolaire, la professeure d'arts plastiques, d'autres enseignants intervenant sur quelques séances et nous-même. 10 séances d'une heure trente ont eu lieu, de janvier à mars, au terme desquelles les 14 élèves ont entièrement réalisé un jeu Feelings, en créant eux-mêmes leurs cartes émotions et leurs cartes situations, après avoir cherché et défini les principales émotions et sentiments.

L'atelier a permis la prise en compte des opinions et émotions ressenties par chacun, en facilitant l'échange, l'empathie et l'expression des différences dans le respect des règles sociales, de la laïcité et du civisme. Le processus d'élaboration groupale, facilitant l'expression et la verbalisation des émotions partagées, a permis globalement une prise d'assurance et de confiance des élèves au fil des séances.

Ainsi certains élèves très inhibés ont réussi par la suite à s'exprimer plus aisément face au groupe classe. Certains élèves "bouc-émissaires" ont pu être mieux intégrés et acceptés par le reste de la classe.

Une petite manifestation en fin d'année a permis aux participants du projet de le présenter au reste de l'équipe du collège. Chaque élève a reçu une boîte de jeu, imprimée par nos soins et trois boîtes ont été remises au collège afin d'être réutilisées par la suite.

Enfin, cette expérience a également permis aux élèves de cette classe de se sentir revalorisés par rapport aux autres classes de l'établissement.