Menu
Menu

Réflexions des auteurs

Jean-louis :


Nous sommes immergés dans un monde où « l'émotionnel » déborde, au détriment de la pensée. Cependant nous nous défendons de toute force, nous luttons pour ne pas nous laisser envahir, et même nous nous coupons d'elles... les émotions !

Mais elles commencent à perdre aujourd'hui de leur pouvoir de fascination et de peur. Nous entendons de plus en plus de voix clamer l'importance de les reconnaître en soi, de se laisser traverser par elles, pour les vivre et les partager, car elles sont le ferment des relations.

L'émotion, si elle est transformée, peut devenir source de connaissance de soi, et désir d'ouverture à l'autre.


Vincent :


L'humain est en perpétuelle construction, afin de faciliter cette dernière il a besoin tout au long de sa vie de l'éducatif, du pédagogique et du thérapeutique.

L'éducatif est pour moi, la capacité à savoir vivre ensemble, à passer de ses désirs personnels à la réalité sociale.

Le pédagogique représente le savoir, les connaissances dont nous avons besoin pour avancer dans la vie.

Enfin le thérapeutique représente, la part enfouie en nous, une partie en perpétuel mouvement qui répond à la question existentielle : « qui suis-je ? ».

Ainsi, au vu de cette complémentarité, feelings m’apparaît un outil primordial permettant, quelle que soit notre fonction, d'aborder sous différents angles, ce qui est au cœur de l’humanité : les émotions.